Lung Liu est tenace. Montréalais installé en Chine, ce restaurateur est devenu propriétaire de quatre établissements dans la région de Shanghai. Son menu est composé de mets du Québec, dont la fameuse poutine.

À 41 ans, il quitte le Québec avec femme et enfant pour l’Empire du Milieu dans l’intention de renouer avec ses racines, mais quand on a goûté à la poutine, c’est pour la vie ! Il ouvre donc le Hungry Lung’s Kitchen.

Crédit : Journal de Montréal

Crédit : Journal de Montréal

Accompagné des déjeuners d’œufs et de bacon et du pâté chinois (sic), notre plat favori a fait la renommée du restaurant de Lung Liu.

Pourtant, confectionner une poutine, en Chine, est loin d’être simple. Le fromage en grains n’y est pas de bonne qualité, ce qui a poussé le restaurateur a opté pour un mélange de mozzarella et de Monterey Jack râpé.

Après un début timide, la poutine de Liu est devenue l’un de ses plats les plus vendus au fil de temps. Ce qui lui a permis d’ouvrir trois autres restaurants ! [Source]

Vous avez aimé cet article ? Likez donc la page Facebook de Frite Alors pour être au courant des prochains et partagez ce post à vos amis fans de poutines, ils vous le rendront bien !

À bientôt, chers internautes, et n’oubliez pas : “La recette du bonheur tient en au moins trois ingrédients : des frites, de la sauce et du fromage en grains”.