On va dire qu’on chipote, qu’on fait l’amour par en arrière à des mouches, mais le débat d’aujourd’hui doit être posé : quand verse-t-on la sauce dans une poutine ?

D’un côté, nous avons les partisans de la sauce comme cerise sur le sunday. C’est donc frites, fromages en grains, le tout noyé dans la sauce brune.

Je comprends leur point de vue. D’autant qu’il revient la définition même d’une poutine : des frites et du fromages en grains noyés dans la sauce.

Puis nous avons les adorateurs du fromage en grains arrivant en dernier, comme le pinacle de ce plat. Cette idéologie tient plus de la fameuse technique du frite-sauce auquel on ajoute du fromage en grains acheté séparément (et potentiellement plus frais et meilleur que celui proposé dans le restaurant).

On pourrait facilement établir une corrélation entre l’ingrédient favori de chacun des camps et son emplacement dans l’ordre de mise en place des ingrédients, mais cela remettrait en question le fait que les fans de frites existent. Le monde n’est pas seulement divisé en fans de sauce et fans de fromages, comme on a pu le voir lors d’un précédent débat.

Bref, le débat est donc posé : la sauce brune, avant ou après le fromage en grains ?

Vous avez aimé cet article ? Likez donc la page Facebook de Frite Alors pour être au courant des prochains et partagez ce post à vos amis fans de poutines, ils vous le rendront bien !

À bientôt, chers internautes, et n’oubliez pas : “La recette du bonheur tient en au moins trois ingrédients : des frites, de la sauce et du fromage en grains”.